Le Dernier COMSAR

Posted in General News

Dans l’après-midi d’un vendredi du mois de janvier, le Président du sous-comité des radiocommunications et du sauvetage, Mr Carlos Salgado et le Secrétaire du sous-comité, Mr Hans Van Der Graf ont conjointement sonné la cloche pour marquer la clôture de la réunion et aussi celle du COMSAR.

Les sous-comités de l’OMI vont être restructurés au moment où nous souhaitons que l’intérêt sur le SAR soit maintenu même s’il sera traité dans un autre forum.

Les procédures à l’OMI sont très lentes mais les réalisations du COMSAR durant ses 17 ans d’existence étaient importantes et l’IMRF (anciennement ILF) a joué un rôle déterminant.

C’était bien la fin ! Bruce Reid et David Jardine Smith du Secrétariat, avec Alex Marshal de la RNLI ont représenté l’IMRF au COMSAR 17. Alex dans le groupe de travail technique, David au groupe SAR tandis que Bruce a assisté aux séances plénières. Leur rapport sur la réunion est disponible au Site web de l’IMRF dans la partie réservée aux membres. Mr Udo Fox, membre du bureau de l’IMRF été également présent à cette réunion au sein de la Délégation Allemande.

Autre que le débat sur la restructuration, les points saillants de cette dernière session (du côté de l’IMRF) ont porté sur notre proposition de révision du guide sur les techniques de repêchage des rescapés et la synthèse du rapport sur la série des conférences organisées à Gothenburg sur le sauvetage en masse (voir notre lettre d’information du mois d’aout 2012).

Les deux propositions ont été prises en compte par le sous-comité. 

Les Etats unis d’Amérique ont présenté un document qui fournit les détails sur les orientations en matière de sauvetage en masse et qui est disponible gratuitement au site web des Gardes côtes américaines. Voir www.uscg.mil/nsarc.

Le document des USA souligne aussi qu’un instrument international reconnu pour la collection des informations relatives au sauvetage en masse et des exercices organisés de par le monde sera le bienvenu. L’IMRF accepte ce rôle et travaillera de concert avec les entités concernées pour accomplir cette mission.

Le processus de révision du SMDSM (Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer) n’a pas beaucoup avancé durant cette session puisque d’autres thèmes étaient prioritaires mais un groupe de travail par correspondance auquel l’IMRF fait partie peut mener à bien ce travail. L’IMRF propose une modernisation globale et intégrée du SMDSM.

L’adaptation de ce système aux utilisateurs embarqués à bord des navires non réglementés permettra de les faire bénéficier de la prestation de secours.

Du côté technique, le problème du remplacement des batteries des radiobalises et des radios portatifs a été identifié. Les batteries génériques ne sont pas de qualité notamment en termes d’autonomie comme celles testées à l’origine.  Ce point doit être considéré et diffusé par les membres de l’IMRF.

Parallèlement, des préoccupations concernant le développement de la technologie AIS.

Des appareils commercialisés comme substituts de localisateur de MOB par exemple sont utilisés par les plongeurs pour attirer l’attention de leur bateau de plongeurs. Ces équipements transmettent le même signal donné par le transpondeur SAR AIS et ne signifie pas la situation de détresse.

Cette situation de confusion dans les affaires est le résultat du développement plus rapide du marché commercial que de celui voulu pour la réglementation internationale.

Mais c'est aussi un argument pour garder les praticiens du SAR sous le contrôle de l'OMI!

Contact Info

International Maritime Rescue Federation
50 Allardice Street
Stonehaven
AB39 2RA
United Kingdom

Telephone: +44 (0) 1569 767405

E-mail: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Log In Members

Members can log in here. Have you forgotten your username/password? E-mail us at info@imrf.org.uk for resetting your password. Or use the "Forgot Login?" function below.